jeudi 20 décembre 2012

Noël / Cp St-EX

video

Noël - Cp AFrank

video

CM2 Cortot

Ode à Cassandre


Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vôtre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté. 

Pierre De Ronsard

Texte dit par Gaëlle

vendredi 14 décembre 2012

CM1 Cortot

Un cachalot en chocolat
Dans son paletot incognito
Resta baba les mains dans le dos
En écoutant miauler le chat

Le chat perché tout en moka
Sentant le goût du cacao
Coupa sa queue tout angora
Pour la donner au cachalot

Le cachalot en chocolat
Fut très touché de ce cadeau
Et pour le chat perché en haut
Le cachalot donna son bras

Et tra la la et tra la lo
Noix de coco, noix de kola
De cachalot en chocolat
L'enfant faisait déjà dodo

Stephen Blanchard

vendredi 7 décembre 2012

Semaine propre - (CP Clairs Logis)

Monsieur Lundi sort ses souliers
Monsieur Mardi sort ses chaussettes,
Mercredi se lave les pieds.
Quand jeudi tire sa casquette,
Vendredi se lave la tête ;
Alors Samedi prend la douche
Et Monsieur Dimanche se couche !

Robert VIGNEAU 

texte dit par Amine

Une dent cassée - (CP Cortot)

Un jour de printemps,
Un petit éléphant,
Se cassa une dent.
Malheur, dit sa Maman,
En gémissant.

Mais ce n'est rien,
Dit le bambin,
Une dent en moins,
Je mange tout aussi bien,
C'est certain.

Une petite souris sympa,
Dans mon sommeil m'apportera,
Juste sous mon oreiller,
Des sous par milliers,
Hé hé hé...

Agnès Rivière
Texte dit par Laïfa

Le lutin des mots - (CM1 Cortot)

Je suis un drôle de lutin,
Bizarre est mon butin,

J'ai une passion des mots,
Tous ceux qui sont beaux,

Je hais les mots grossiers,
Ceux qui peuvent blesser,

Mots de trahison, de haine,
D'injures, de blasphèmes.

J'aime, les mots du cœur,
Ceux qui ne font pas peur,

Mots d'amitié, de tendresse,
Doux comme une caresse.

Les mots sont des fleurs,
A chacun leurs odeurs.

Parlez avec votre coeur,
Vous sèmerez du bonheur.


Agnès Rivière

Le chat et le rat - (CE2 Anne Frank)

Il était une fois, un petit chat des bois,
Qui chantait bla bla bla
Un jour, il vit un rat,
Il lui dit : " tu fais quoi ?"
Le rat répondit : "ça ne te regarde pas !"
Alors le chat s'en alla,
Tra la la !

Ilana Roy

CLIN Anne Frank

En courant

En courant,
En courant,
Les pieds nus, la tête au vent,

En courant,
En courant,
Sous la queue d'un cerf-volant,

En courant,
En courant,
J'ai glissé sur le ciment.

En tombant,
En tombant,
Je me suis cassé deux dents.

Irène et Pierre Coran 

Texte dit par Lucine


Le crapaud

En trois coups de pinceau,
Un crapaud s'est fait peau
 

Il s'est peint sur la peau
Un essaim de drapeaux.

Un vent venu d'en haut
Agita les drapeaux.

Apeuré, le crapaud
Sauta dans le ruisseau

D'où il sortit, penaud,
Sans drapeau sur la peau.

Dépité, le crapaud
Epila le pinceau.



Irène et Pierre Coran

Texte dit par Tzatuki.

CM2 / Anne Frank

Pour aller en Corse, il faut avoir l'accent Corse
Pour aimer Marseille, il faut être 100% Marseille.
Pour avoir des arbres, il faut avoir des crabes.
Pour savoir comment s'écrit Tristan, il faut avoir des gens.
Pour naviguer sur l'eau, il faut qu'il fasse beau.

Maëva


Les pays aimés

De la Russie jusqu'à l'Italie, tout le monde rit.
De la Bretagne jusqu'à l'Espagne, on monte tous sur des ânes.
Des états-unis jusqu'en Colombie, tout le monde dit "oui"
De la Tunisie jusqu'en Algérie, tout le monde sourit.

Zina et Gayllane

Père Noël frappe à la porte - (GS Anne Frank)

Refrain
Toc toc toc
Père Noël frappe à la porte
Toc toc toc
Dans son manteau rouge et blanc
Toc toc toc
Allons voir ce qu’il apporte
Père Noël !
Des cadeaux pour les enfants !

1. Il a le nez tout gelé
Et la barbe comme un glaçon
Laissons-le se réchauffer
Dans notre maison

2. Nous avons mis nos souliers
Sous le sapin décoré
Et du bon bois à brûler
Dans la cheminée

3. Je vais avoir ma poupée
Avec de jolis jupons
Moi je lui ai commandé
Un très gros camion


Paroles et musique : Anny et Jean-Marc Versini

Ten little witches

One little, two little, three little witches,

Four little, five little, six little witches,

Seven little, eight little, nine little witches,

Ten witches in the sky.



There little, nine little, eight little witches,

Seven little, six little, five little witches,

Four little, three little, two little witches,

One little witch, "Bye, Bye !".


Classe cycle 3 (Clairs Logis)

mardi 26 juin 2012

Arnold et Willy (MS Anne Frank)

Now, the world don't move to the beat of just one drum
Personne dans le monde ne marche du même pas
What might be right for you, may not be right for some
Et même si la Terre est ronde, on ne se rencontre pas
A man is born, he's a man of means
Les apparences et les préférences
Then along come two, they got nothing but their jeans
Ont trop d'importance, acceptons les différences

But they got,
C'est vrai
Diff'rent Strokes - it takes
Faut de tout, tu sais
Diff'rent Strokes - it takes
Faut de tout, c'est vrai
Diff'rent Strokes to move the world
Faut de tout pour faire un monde

Everybody's got a special kind of story
Personne dans la vie ne choisit sa couleur
Everybody finds a way to shine,
L'important c'est d'écouter son coeur
It don't matter that you got not alot, so what !
Si celui du copain est différent, très bien !
They'll have theirs, you'll have yours, and I'll have mine
C'est le sien, tu as le tien et j'ai le mien
And together we'll be fine
Alors tendons-nous la main

Because it takes
Tu sais
Diff'rent Strokes to move the world
Faut de tout pour faire un monde
Yes it does... it takes
Oui c'est vrai, tu sais
Diff'rent Strokes to move the world
Faut de tout pour faire un monde

Recette de cuisine (Cm2 Cortot)


 J'ai  pu  enregistrer,  dans  le  bac  à  légumes  de mon  réfrigérateur,  une  conversation  émouvante  entre  une pomme golden et une pomme de terre. Voici ce document étonnant :
- Ah, chère madame, dit la pomme golden à la pomme de terre, il faut que je vous raconte ce qui est arrivé à
ma meilleure amie, une pomme de  reinette que  je connais depuis  l'école maternelle. C'est absolument é-
pou-van-ta-ble! Figurez-vous  qu'on en a  fait de  la marmelade! Deux  individus  se  sont emparés d'elle, un
homme tout en blanc et une jeune femme avec un grand tablier bleu. La femme a pris un couteau spécial et
elle a déshabillé complètement ma copine. Imaginez un peu: toute nue sur une table de cuisine! L'homme,
lui, l'a découpée en quatre, comme ça, zic zac, en deux coups de couteau. Et il lui a arraché le cœur avec
tous les pépins.
- Arrêtez, arrêtez, c'est horrible! s'écria la pomme de terre en se bouchant, stupidement, les yeux.
- Ce n'est pas  fini, poursuivit  la pomme golden.  Ils ont  jeté  la malheureuse dans une casserole, avec plein
d'autres  copines.  Ils  ont  ajouté  un  tout  petit  peu  d'eau  et,  hop!  Ils  ont  allumé  le  gaz.  Au  bout  de  deux minutes, avec la vapeur, c'était pire que dans un sauna.
- Oh, un sauna, dit la pomme de terre, c'est bon pour la santé.
- Eh bien,  répliqua  la pomme golden,  je  voudrais bien  vous  y  voir! Au bout de  vingt minutes environ,  les copines étaient  toutes  fondues, une vraie bouillie. Alors  l'homme a pris une cuillère en bois,  il a rajouté 50 grammes de sucre et un peu de cannelle et il a bien remué le tout.
- Hm hm, murmura la pomme de terre, ça devait sentir bon!
- Oh, vous! vous n'avez pas de cœur! s'écria, indignée, la pomme golden.
Et elle éclata en sanglots.
-Vous  savez,  répondit  la  pomme  de  terre,  je  pourrais  vous  raconter  des  choses  plus  horribles  encore.
Figurez-vous que mon fiancé a été transformé en purée! Voilà comment ça s'est passé: un homme est venu
le chercher…
Malheureusement, l'enregistrement s'arrête là. Une panne de courant, probablement. 

Histoires pressées, Bernard FRIOT, Milan (1988)

Le brouillard (Ce1 Anne Frank)


Le brouillard a tout mis
Dans son sac de coton ;
Le brouillard a tout pris
Autour de ma maison.








Plus de fleurs au jardin,
Plus d'arbres dans l'allée ;
La serre du voisin
Semble s'être envolée.

Et je ne sais vraiment
Où peut s'être posé
Le moineau que j'entends
Si tristement crier.

Maurice Carême

mardi 29 mai 2012

Comptine (A.Frank - MS)


Les bécasses (Elem St-Exupéry - Clis)

Sur la terrasse
Les bécasses
Jacassent, jacassent
Et font des grâces

Mais Boniface
Le garde-chasse 
Passant par là
Les prend en nasse
Et les cadenasse
Dans sa besace
 
« C’est pas finasse 
Une bécasse ! »
Chante Boniface
De sa voix de basse

Andrée Chedid

lundi 21 mai 2012

MESI (Ihssan et Sonia Cm2 / A.Frank)



Le chimpanzé de l'archipel (Cp C.Logis)

Le chimpanzé de l'archipel
A chipé
Cent sept sachets de chips au sel,
Les a mangés, caché, perché
Dans le clocher de la chapelle.

Le chimpanzé de l'archipel,
Assoiffé,
Trouva de l'eau dans la chapelle,
La but d'un trait
Et d'un coup moucha vingt chandelles :
C'était de l'eau de vaisselle.

Pierre Coran

La fourmi et la cigale

"Fini, fini !"
Dit la fourmi.
"Au diable la parcimonie ! Dès aujourd’hui
Je convie
Toutes cigales affranchies
A me chanter leurs mélodies,
Et nous fêterons, en compagnie,
La vie qui bouge,
La vie qui fuit !"
"Holà, holà !"
Fit la cigale
Poussant un cri très vertical.
"Pour moi, adieu le carnaval !
L’hiver, l’hiver m’a tant appris,
Et le souci tant rétrécie,
Que j’ai rangé toutes mes rêveries
Pour m’établir
En Bourgeoisie !"

Andrée Chédid (1975)

Maman Maman (Cm2 M.Cortot)

Maman, maman, tu es partie si loin
Que tous les boniments ne riment plus à rien
Maman, maman, depuis que tu as laissé tomber
Je n´ai plus aucun parent à qui parler
La faute à qui? À personne
Juste le temps qui passe, l´heure qui sonne

Maman, maman, souvent je me rappelle
De nos dîners charmants, rue de Seine
J´ te chantais mes nouvelles chansons
Et toi, tu me lisais ton dernier poème
Cette complicité d´adolescent, où est-elle?

À qui la faute? J´en sais rien
Ni coupable ni assassin
À qui la faute? On n´y peut rien
Mais la vie l´un sans l´autre
Peau de chagrin

À la fois ici et tellement ailleurs
Loin des yeux et si près du cœur
La faute à qui? À personne
Juste le temps qui passe et l´heure qui sonne
La faute à qui? À personne
Juste le temps qui passe et l´heure qui sonne {x3}
 
Louis CHEDID (2010)

MON ECOLE EN PAIN D’EPICE (Gs Jean Macé)

Mon école est toute en pain d’épice,

Les poignées des portes sont en réglisse,

Les fenêtres sont roses comme des bonbons

Et les tables sont toutes en melon.

À la récréation, je la croquerai pour de bon.

La la la la la la


Les tableaux sont tous en chocolat,

Et les gommes sont des petits nougats

Les cahiers sont bons comme des mille-feuilles

Les crayons, il faudra qu’on les cueille

Comme des haricots, c’est vraiment rigolo.

La la la la la la


La maîtresse fabrique des chewing-gums

Elle en a des roses et des vert pomme.

Et quand elle ouvre son grand cahier

Un petit oiseau dedans s’est caché.

Il se met à voler et on l’entend chanter.

La la la la la la

La différence (Cm1 Anne Frank)

Pour chacun une bouche deux yeux
deux mains deux jambes

Rien ne ressemble plus à un homme
qu'un autre homme

Alors
entre la bouche qui blesse
et la bouche qui console

entre les yeux qui condamnent
et les yeux qui éclairent

entre les mains qui donnent
et les mains qui dépouillent

entre les pas sans trace
et les pas qui nous guident

où est la différence
la mystérieuse différence?
 
Jean-Pierre Siméon

Le monstre (Lilya / Cp Cortot)

J’ai dessiné

Un monstre affreux

Avec des bosses

Avec des creux

Des racines

Des antennes

Des rustines

Des mitaines

Un œil vert

Sans paupière

Et trois pieds

Sans souliers.

 
Quand il m’a regardé,

J’ai voulu le gommer

Mais il s’est échappé !

  Monique Hion

Alphabète (Ce1 St-Exupéry)

A mal famé, B comme bouche

C trop souvent aveuglement cité

et D au plus fort prix cédé

comme E au coeur du pays des autruches,

F rangé bien ou mal, G latine

H, ah !landais, jamais ne vous vis I rité !

J rat faux, K rat fond, L et moi, M et vous,

N hervé, O pérette, on n'est pas au P roux,

Q rit aux "ite", R nie être anglais,

S et tes rats, T les faux nids !

U manie terre et V voir I

W, X, Y ne sont pas raisonnables,

Z deux grands bœufs dans mon étable
  
Pierre Ferran

lundi 16 janvier 2012

Merci
j'en ai envie !

NON

Merci
Je n'en ai pas envie !

Merci !
C'est un mot si joli
Que jamais je ne l'oublie !

Ms Anne frank

Faut la croquer !

Qu'y a-t-il dans la galette ?
Une lune, un sabot
Un bébé, un grelot
Une fleur, un oiseau ?

Qu'y a-t-il dans la galette ?
Pour le savoir, faut la couper
Pour le savoir, faut la croquer
Jusqu'à la dernière miette !

Gs Anne frank

La fougère est mûre

La fougère est mûre
il faudrait la cueillir
Il faudrait la cueillir

Toujours en avançant
Jamais en reculant

Sassons la farine ô gué
Sassons la farine

(promenade en liance)

Gs. Anne Frank

J'aime la galette

J'aime la galette
savez-vous comment
quand elle est bien faite
avec du beurre dedans;
Tralala lalala lalère
Tralala lalalala

Ps JMacé

lundi 9 janvier 2012

Le globe

Offrons le globe aux enfants,
Au moins pour une journée.
Donnons-le-leur afin qu’ils en jouent comme d’un ballon multicolore
Pour qu’ils jouent en chantant parmi les étoiles.

Offrons le globe aux enfants,
Donnons-le-leur comme une pomme énorme,
Comme une boule de pain tout chaude,
Qu’une journée au moins ils puissent manger à leur faim.

Offrons le globe aux enfants,
Qu’une journée au moins le globe apprenne la camaraderie,
Les enfants prendront de nos mains le globe
Ils y planteront des arbres immortels.

Nâzim Hikmet